La Drépanocytose -¤- Prévenir et traiter les crises douloureuses -¤- www.drepan-hope.com

Prévenir et traiter les crises douloureuses

Les crises douloureuses ne peuvent malheureusement pas être évitées. Cependant, on peut faire en sorte d’en diminuer la fréquence, en évitant les facteurs qui favorisent l’apparition de ces crises.

Le patient drépanocytaire doit éviter toute condition de déshydratation et d’hypoxémie (manque d’oxygène). Il convient de boire beaucoup d’eau de manière très régulière. La fièvre, les efforts intempestifs ou prolongés (sport), l’altitude (à plus de 1500 m), la plongée en apnée, le vol en avion non ou mal pressuré, sans à éviter pour ne pas favoriser la survenue de crises.

De même que les conditions qui ralentissent la circulation du sang (vêtements trop serrés, exposition au froid etc…) sont à éviter.

Que faire en cas de douleur ?

Les crises surviennent toujours au moment où on s’y attend le moins. En cas de douleur, ne vous précipitez pas tout de suite à l’hôpital ! Sauf si les douleurs sont très intenses dès leur apparition (EVA supérieur à 7).

Lorsque les douleurs apparaissent, il faut les « attaquer » avec l’antalgique que votre médecin traitant vous a prescrit (Efferalgan, Efferalgan codéiné, Topalgic, Diantalvic etc…)

En cas de :


  • Fièvre supérieure à 38,5°C

  • Douleurs résistantes aux antalgiques et supérieures à une EVA de 7

  • Pâleur brutale, de grande fatigue et de douleurs abdominals.

  • Augmentation du volume de la rate

  • Douleur thoracique et gêne respiratoire



SE RENDRE D’URGENCE A L’HOPITAL !!

Que faire en cas de fièvre ?
Merci de vous reportez à la brochure sur la fièvre : Ici


A propos de nousMentions légalesContactAccès réservé